Urban Jungle : quand la jungle s’installe en ville

Le style Jungle s’impose différemment depuis l’été 2016. Cette tendance est née de l’envie de faire entrer la nature (sauvage) dans nos intérieurs urbains. Toujours aussi populaire, on fait le point sur ses points forts.

Le règne des plantes

Bien que le style Jungle soit sous une version revisitée ici, on n’en oublie pas pour autant les codes qui font de lui ce qu’il est : l’omniprésence et l’abondance de plantes. On joue sur les feuillages, les hauteurs, les formats, l’accumulation, en adoptant des monsteras, des palmiers et des fougères en tout genre pour un dépaysement total. En tenant le rôle principal, elles offrent le dedans dehors attendu.

Choisissez les bons matériaux

Avant de transformer votre habitat en une serre tropicale, pensez aux matériaux qui mettront en valeur le style voulu. Tournez-vous vers des matériaux bruts. On pense au marbre, au cuir, à l’acier ou encore au béton. Préférez et osez ce matériau, au sol comme au mur, brut ou en trompe l’œil.

On ne délaisse pas le bois, l’allié exotique, pour le mobilier et on joue avec les autres matières naturelles comme le rotin, le cannage et l’osier pour le reste de la décoration.

Pour bien marquer le côté urbain de cette interprétation contemporaine du style Jungle, on opte pour des pièces industrielles très efficaces comme ces suspensions aux ampoules apparentes. Naturel et industriel s’emmêlent merveilleusement bien dans cet espace mis en valeur par les formats XXL des plantes. Le pan de mur sombre de couleur vert jungle met en avant la scène éclairée par les autres teintes claires et on remarque le lien entre le sol et la hauteur par le rappel de couleur entre les coussins et les luminaires. 

Les nouvelles couleurs de la Jungle

Pour une ambiance Urban Jungle réussie, on mise sur les couleurs de la nature comme le bleu, le bleu canard, le turquoise et bien évidemment sur le vert, couleur maître du style. On s’appuie sur des verts sapin, bouteille, velours, kaki mais on apporte aussi une touche « urban exotique » à l’aide de couleurs qui ont du peps telles que le jaune, le fushia ou l’orange. 

Pour un rendu résolument moderne, on laisse davantage de place au noir et blanc et aux compositions graphiques.

Menu